Actualité APMB‎ > ‎

AG UNAN 29 (Le Télégramme)

publié le 2 mars 2015 à 00:34 par Association Plaisanciers

De gauche à droite : Bernard Mahéo, vice-président de l'Unan 29 ; Richard Tanguy, président de l'Association des plaisanciers du Moulin-Blanc ; Pierre Barbier et René Le Jeune, président et secrétaire de l'Unan 29.
© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/associations-de-navigateurs-une-redevance-vue-d-un-mauvais-oeil-02-03-2015-10542728.php

L'Union nationale des associations de navigateurs (Unan) du Finistère, présidée par Pierre Barbier, tenait, samedi matin, son assemblée générale annuelle au Moulin-Blanc. L'Unan 29, qui regroupe onze associations de plaisanciers du département et compte près de 1.200 adhérents, est une composante de l'union nationale, qui regroupe 15.000 membres. Un impôt plus qu'une redevance Cette union permet aux associations de mieux se connaître, d'identifier les problèmes communs et de participer plus activement aux réunions des structures administratives, qu'elles soient de l'État ou des collectivités locales. Au cours de cette assemblée générale, a été évoqué le projet de redevance qui serait appliquée aux bateaux mouillés dans les aires marines protégées. Un impôt, plus qu'une redevance, estiment les plaisanciers, aucune contrepartie (corps-mort, pontons ou collecte des déchets) n'étant proposée en échange. Les propriétaires de bateaux de plaisance paient, chaque année, 37 millions d'euros à divers titres et l'Unan a adressé à Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère et président de la commission des lois à l'Assemblée nationale, un courrier dans lequel elle conteste ce projet et met en avant les graves dangers que cela présenterait pour l'économie des départements côtiers.

Comments